Accueil Économie

Le ministre Crucke devra vider tous les congélateurs

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Au grand dam du ministre Crucke, il ne suffit pas de crucifier les primes Qualiwatt pour régler un dossier photovoltaïque qui pourrit la vie des ministres wallons depuis quelques années. Car oui, il y a une bulle photovoltaïque qui traîne toujours dans les placards. André Antoine (CDH) en est le père spirituel, Jean-Marc Nollet (Ecolo) l’a gonflée à l’hélium. Puis les socialistes Paul Furlan et Christophe Lacroix ont voulu jouer les prestidigitateurs en tentant de la faire disparaître sans jamais régler la note.

Mais rien n’y fait. Une partie de la bulle est toujours là. Difficile de l’oublier, d’ailleurs : dans le tarif réseau facturé par Elia, un ménage wallon consommant 3.500 kWh par an paye aujourd’hui près de 50 euros (hors TVA) à cause de cette bulle. Une surcharge qu’il faudra encore payer pendant quelques années, à politique inchangée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs