Accueil Monde Europe

Les indépendantistes gardent leur majorité: un camouflet pour Mariano Rajoy

Un taux de participation record pour les élections régionales anticipées décidées par Madrid : 82 % contre 75 % en 2015.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Les 4,3 millions d’électeurs catalans qui se sont présentés jeudi dans les 2.680 bureaux de vote ont choisi. Pour la plupart d’entre eux, le vote de ce 21 décembre était en fait un remake – mais reconnu officiellement cette fois puisque voulu par Madrid – du référendum «illégal» du 1er octobre. C’était oui ou non à l’indépendantisme.

A l’issue du dépouillement, deux partis étaient au coude à coude : Ciudadanos d’Inés Arrimadas et Junts per Catalunya (PDeCat) de Carles Puigdemont avec respectivement 37 et 34 sièges. Le premier est unioniste et fait un bond en avant de 12 sièges, le second est séparatiste et fait également un bond de plusieurs sièges. La troisième formation qui progresse est l’ERC du vice-président sortant Oriol Junqueras (également en faveur de l’indépendance) qui décroche 32 sièges.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Monmart Geoffrey, vendredi 22 décembre 2017, 8:55

    90% sur un taux de participation de 43%, je ne trouve pas cela très représentatif personnellement.

  • Posté par FREDERIC PAEME, vendredi 22 décembre 2017, 6:09

    Le Soir pourrait-il expliquer aux lecteurs le système électoral catalan en place svp car en termes de voix ce ne serait pas les indépendantistes qui ont la majorité ? Merci

  • Posté par Dutry Gary, vendredi 22 décembre 2017, 8:24

    Si j'ai bien compris il faut 50 000 habitants pour un député en province de Barcelone, avec un maximum de 85 députés. Par contre, Gérone, Lérida et Tarragone ont droit à minimum 6 députés chacun, et en reçoivent un de plus par tranche de 40 000 habitants. Un vote à Barcelone, qui comprend 2/3 de la population de Catalogne, vaut dès lors moins qu'un vote dans les autres provinces puisqu'il en faut plus pour obtenir un siège.

  • Posté par A.q.t.e. , vendredi 22 décembre 2017, 5:44

    Les pressions du pouvoir espagnol (emprisonnement des dirigeants, relocalisation du siège social des banques et des sociétés, chantages divers...) n'y ont rien fait : une majorité se prononce malgré tout pour l'indépendance. La démocratie y a gagné, mais les Catalans risquent de tout perdre tant que l'Union européenne - pas son extrême frilosité - leur niera le droit d'exister. Triste jour ...

  • Posté par Dutry Gary, vendredi 22 décembre 2017, 0:01

    Où sont passés les 90% du référendum en faveur de l'indépendance ?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs