Élections en Catalogne: la position de l’Union européenne «ne changera pas»

Edition numérique des abonnés

L’Union européenne « ne changera pas » de position sur la Catalogne après les élections régionales de jeudi qui ont vu les indépendantistes retrouver leur majorité absolue au parlement régional, a réagi un porte-parole de la Commission européenne auprès de l’AFP.

« Notre position sur la question de la Catalogne est bien connue et a été réitérée régulièrement, et à tous les niveaux. Elle ne changera pas. S’agissant d’une élection régionale, nous n’avons pas de commentaire à faire », a indiqué à l’AFP ce porte-parole, Alexandre Winterstein.

Depuis le début de la crise, l’UE s’est refusée à reconnaître l’indépendance unilatéralement proclamée par le Parlement de Catalogne, considérant qu’il s’agissait d’une « affaire intérieure » espagnole. L’Union européenne s’abstient traditionnellement de commenter des conflits politiques internes de ses États membres.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Élections|Parlement|Union Européenne|Commission européenne
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Dès 2016, le groupe industriel allemand Siemens avait fait appel à de jeunes réfugiés.

    Par Christophe Bourdoiseau

    Europe

    Migrants: Merkel avait raison, disent les patrons

  • Les militants des droits de l’Homme organisent régulièrement des manifestations pour demander la libération d’Oleg Sentsov - ici, devant l’ambassade de Russie à Prague.

    Par Benjamin Quenelle

    Europe

    Russie: les défenseurs des droits de l’homme dans l’impasse du Kremlin de Poutine

  • SPAIN PARLIAMENT

    Par Elise Gazengel

    Europe

    Espagne: Pedro Sanchez hausse le ton contre les indépendantistes catalans

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Réélu avec 8.501 voix, Philippe Close dirige désormais une majorité progressiste depuis l’hôtel de ville. © Bruno Dalimonte.

    Philippe Close au fédéral: «Envoyez-nous 200 policiers, on a le budget pour les payer»

  2. INDIA FIELD HOCKEY WORLD CUP 2018

    Coupe du monde de hockey: un titre tellement beau et mérité pour les Red Lions

  3. marche contre Marrakech

    «Rats de gauches», «notre peuple d’abord»: des extrémistes flamands dérapent dans le quartier européen

Chroniques
  • Chroniques et chroniqueurs: à quoi servent-ils?

    Il est d’usage, en fin d’année, de faire des bilans et d’émettre des vœux. Voilà trois ans que je tiens cette chronique, laquelle est la 153e publiée sur le site du Soir ; l’occasion, pour une fois, de me conformer à l’usage…

    Pour être précis, j’ai commencé les chroniques dans les pages du Soir en 2002. Je peux déjà faire une double constatation : les sujets qui agitent l’actualité aujourd’hui étaient présents à l’époque (montée des extrêmes droites, du nationalisme, du repli identitaire, du populisme ; terrorisme islamiste et d’extrême droite ; défi climatique ; délitement de la démocratie représentative ; financiarisation outrancière du monde et soumission du politique à la finance) ; leur acuité n’a fait que se renforcer, parce que les réponses qui y ont été apportées ont été insuffisantes, inefficaces, voire absentes.

    Il n’y a, je pense, pas grand intérêt à publier des volumes de chroniques, car celles-ci sont le plus souvent ancrées dans une actualité singulière, quand bien même, à la différence d’un...

    Lire la suite

  • Par Michel De Muelenaere

    Climat: trop tard, et trop peu, mais il faut agir

    Décrochées après prolongations, les conclusions du dernier sommet mondial sur le climat ont de quoi décevoir. De dilution en dilution, la politique climatique continue à être administrée à dose homéopathique alors que le patient n’est pas loin d’être en phase terminale, s’il ne l’est pas déjà. Le décalage entre le mal qui s’aggrave et le timide remède est d’autant plus criant que les dérèglements constatés confirment les prévisions de la science et que les nouveaux rapports d’experts, dont le dernier du Giec, promettent une aggravation. Y...

    Lire la suite