Accueil Monde Europe

L’indépendance de la Catalogne, un parcours semé d’embûches

Au lendemain du vote qui a donné la victoire aux indépendantistes, la région se retrouve devant plusieurs scénarios possibles. Décodage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Malgré leur victoire incontestable à l’élection de jeudi, les prochaines semaines s’annoncent difficiles pour les indépendantistes catalans. S’ils disposent désormais d’une légitimité démocratique pour mener à bien leur programme, de nombreuses questions se posent quant à la reconduction de la coalition sortante ; et quant à la suite à donner au projet indépendantiste. Plusieurs députés élus jeudi sont en effet en prison ou réfugiés en Belgique. Les différents partis divergent quant à la stratégie à adopter. Le scénario du blocage et de nouvelles élections n’est pas à exclure.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Gabriela Hernandez, samedi 23 décembre 2017, 13:20

    Il faut informer de tout. Les indépendantistes ont seulement obtenu 48% des voix tout comme dans les élections précédentes et avec ces voix ils se croient avoir le droit à l'indépendance et à la déclarer unilatéralement. Ceci est évidemment illégal dans tout état démocratique et est pénalisée avec la prison (ce n'est pas le cas en Belgique??). Les indépendantiste ont provoqué la panique économique et la rupture de la société est-ce qu'ils ne méritent pas une punition selon les lois??

  • Posté par Michiels Laurence, samedi 23 décembre 2017, 10:42

    Au fait, les élus emprisonnés ou exilés à Bruxelles voteront comment au parlement catalan ?

  • Posté par FREDERIC PAEME, vendredi 22 décembre 2017, 21:03

    victoire incontestable ? en terme de voix, les indépendantistes ne représentent que 48% mais vu le système électoral catalan ils ont plus de sièges ... 70 (2 de moins qu'en 2015 ...) sièges SI coalition avec le parti CUP d'extrême-gauche, sinon 66 sur ... 135. Donc parler de victoire incontestable est osé. Arriver à l'indépendance rêvée devra, je pense, attendre encore un certain temps ...

  • Posté par FREDERIC PAEME, vendredi 22 décembre 2017, 20:56

    Victoire incontestable ?? en nombre de voix les indépendantistes ne représentent que +/- 48 % mais vu le système électoral en place un homme n'est pas égal à une voix ... ils ont 70 sièges si le CUP d'extrême gauche fait partie de leur coalition, sinon c'est 66 sur 135 ... Donc parler de victoire incontestable est osé. Arriver à l'indépendance rêvée devra, je pense, encore attendre un certain temps

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs