Accueil Société

Pour dépoussiérer le 11 novembre

Moins que la guerre ou que la paix, ne faut-il pas célébrer les valeurs d’une population ?

Article réservé aux abonnés
Grand reporter Temps de lecture: 4 min

A l’occasion du 97eme anniversaire de l’armistice de 1918, le Roi, les représentants des trois pouvoirs et des forces civiles et militaires ont rendu hommage ce mercredi à toutes les victimes belges des conflits survenus ce dernier siècle. Cependant, alors que les derniers jass – les « poilus belges » – sont morts depuis plus de dix ans, comment renouveler le juste hommage dû aux hommes et femmes tombés pour défendre les valeurs de la nation ? Jusqu’au centenaire de 2018, la date du 11 novembre restera pertinent, centenaire oblige. Mais après ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs