Accueil Monde États-Unis

Trump injurieux envers les immigrés

« Les immigrés haïtiens ont tous le sida, les Nigérians dans leur hutte ». Selon le New York Times, Trump a rapporté ces propos lors d’une réunion en juin.

Temps de lecture: 2 min

Le New York Times a rapporté des propos insultants envers les migrants d’Haïti et du Nigeria qu’aurait tenus le président des États-Unis Donald Trump en juin dernier, lors d’une réunion à la Maison blanche.

Les immigrés haïtiens arrivés aux États-Unis « ont tous le sida », tandis que les Nigérians devraient « retourner dans leurs huttes », aurait lancé M. Trump, alors qu’il discutait des derniers chiffres de l’immigration dans le Bureau ovale, entouré de ses plus proches conseillers.

Le quotidien new-yorkais cite deux sources anonymes pour appuyer ses dires, l’une ayant assisté à la réunion, l’autre qui en a reçu un compte rendu par une deuxième personne présente à cette réunion.

La Maison blanche dément

La Maison blanche a réfuté. « Le général Kelly, le général McMaster, le secrétaire d’État Tillerson, le secrétaire Nielsen et d’autres membres du staff qui étaient présents à cette réunion démentent ces allégations outrageantes », a commenté la porte-parole de la Maison blanche Sarah Sanders, citée par le journal.

« C’est à la fois triste et révélateur que le New York Times publie les mensonges de leurs ’sources’ anonymes », a-t-elle ajouté.

En 2016, le candidat Donald Trump avait fait campagne pour durcir les contrôles aux frontières et réduire l’immigration, mais une fois élu, ses décrets migratoires interdisant de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays ont buté sur des décisions de justice, avant d’entrer en vigueur au début du mois.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par Grulois Stanislas, dimanche 24 décembre 2017, 22:07

    Trump est une espèce de sous-tache dont les propos décrits dans cet article, avérés ou non, ne méritent pas qu'on s'y attarde. Par contre, pour les médias du monde entier, revenir constamment à la charge sur son bilan nul depuis son élection sera beaucoup plus constructif et poussera peut-être le peuple américain à se mobiliser contre lui en novembre 2019.

  • Posté par Grulois Stanislas, lundi 25 décembre 2017, 1:19

    C'est 2020 bien entendu. Mais j'aimerais tellement voir ce type viré de son poste... quant à la qualité des électeurs, suis assez d'accord. Il parle de façon populiste et ça arrange bien la plupart des électeurs qui ont perdu tout sens critique.

  • Posté par Arnould Philippe, dimanche 24 décembre 2017, 10:32

    Entre le titre et l'article, je constate que le niveau actuel du journalisme a encore baissé… Et après, il faudrait croire sur parole un journal ouvertement anti-Trump qui publie sources anonymes sans vérifier ? Trump va se faire réélire et vous ne comprendrez pas pourquoi.

  • Posté par Stenuit Fernand, dimanche 24 décembre 2017, 23:57

    Il est possible que Trump soit réélu. L'américain moyen est de la mème trempe que Trump , ça vole bas . Heureusement il y a des élus intelligents qui ne le suivent pas dans ses élucubrations .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une