Accueil Monde Proche-Orient

Le Guatemala annonce le transfert futur de son ambassade en Israël à Jérusalem

Le président a annoncé sa décision via un bref message posté sur les réseaux sociaux, après s’être entretenu par téléphone avec le Premier ministre israélien.

Temps de lecture: 2 min

Le président du Guatemala, Jimmy Morales, a annoncé dimanche le transfert de Tel Aviv vers Jérusalem de l’ambassade de son pays en Israël, à l’instar de la récente annonce des Etats-Unis et malgré un vote de condamnation de l’Assemblée générale de l’ONU qui a eu lieu cette semaine.

Le président a annoncé sa décision via un bref message posté sur les réseaux sociaux, après s’être entretenu par téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dimanche. «  J’ai donné des instructions à la ministre (des Affaires étrangères, Sandra Jovel) pour entamer les démarches » pour mettre en oeuvre cette décision, a fait savoir le président, sur Twitter et via son service de presse.

Jeudi, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté à une large majorité une résolution condamnant la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël. Pour 128 membres ayant voté pour et 35 abstentions, 9 pays avaient en revanche voté contre le texte. Le Guatemala en faisait partie, aux côtés d’Israël et des Etats-Unis, mais aussi du Togo, de la République des Îles Marshall, la Micronésie, Nauru et les Palaos.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Denis Jean-pierre , mardi 26 décembre 2017, 11:23

    il est évident que la démocratie cède la place à la ploutocratie et à la "menaçocratie". On achète les votes à l'ONU, on corrompt les pays pauvres de préférence, on menace de sanctions (c'est digne des dictatures!) et ensuite on a le culot de dire qu'Israël est soutenu par des votes bidons dans sa politique de colonisation, de déplacement de population, d'expropriations, de tirs à balles réelles (sur des handicapés parfois!), d'abattage d'oliviers centenaires, d'humiliation de tout un peuple, d'arrestations arbitraires (genre lettres de cachet), de rafles nocturnes (cf Ahed Tamini, une ado de 17ans qui a osé gifler un soldat: crime de lèse majesté :-)) et cette liste est loin d'être exhaustive...malheureusement

  • Posté par Alain Ceuleers, lundi 25 décembre 2017, 22:29

    LA FOLIE EST CONTAGIEUSE, DANGEREUSE ET LAMENTABLE ! JÉRUSALEM, MAIS QUE C'EST-IL RÉELLEMENT PASSE, IL Y A DEUX MILLE ANS, A CHACUN SES CROYANCES OU NON, MAIS... SHUuUT, ON A RESTAURE LE POLITIQUEMENT CORRECT, COLUCHE SE RETOURNE DANS SA TOMBE!

  • Posté par Burniat Walter, lundi 25 décembre 2017, 19:19

    Le neocolonialisme US n'est pas mort. De combien-quoi l'économie guatémaltèque dépend-elle des USA?

  • Posté par Bingen Guy, lundi 25 décembre 2017, 11:57

    Les prochains, c'est les îles Marshall et la Micronésie. Ca permettra de relativiser la portée de l'événement.

  • Posté par Van Impe Louis, lundi 25 décembre 2017, 10:39

    Lech' bott blues, je fais le lech' bott bues !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une