Accueil Monde Amériques

Grâce «humanitaire» pour l’ancien homme fort du Pérou Alberto Fujimori

En 2009, il avait été condamné à une peine de 25 ans de prison pour corruption et crimes contre l’humanité.

Temps de lecture: 2 min

Le président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, a accordé dimanche une grâce «  humanitaire » à l’ex-chef de l’État Alberto Fujimori, condamné à 25 de prison pour corruption et crimes contre l’humanité, et hospitalisé depuis la veille. Alberto Fujimori, âgé de 79 ans et d’origine japonaise, a gouverné le Pérou de 1990 à 2000.

L’ancien homme fort du Pérou avait subi il y a une semaine une visite médicale dans le centre pénitentiaire où il purge sa peine depuis 2007. «  Il a été établi que M. Fujimori souffrait d’une maladie progressive, dégénérative et incurable, et que les conditions carcérales représentaient un danger pour sa vie, sa santé et son intégrité » physique, précise le texte.

Le président de la République «  a décidé d’accorder la grâce humanitaire à Monsieur Alberto Fujimori Fujimori et à sept autres personnes dans une situation similaire », indique un communiqué de la présidence. Cette grâce a été accordée en réponse à une requête introduite le 11 décembre par le détenu, a précisé la présidence.

En 2009, il avait été condamné à une peine de 25 ans de prison pour corruption et crimes contre l’humanité pour avoir commandité l’assassinat de 25 personnes aux mains d’un escadron de la mort durant la guerre contre les guérilleros du Sentier lumineux (extrême gauche maoïste).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une