Accueil Belgique Politique

Les politiques sur Twitter, des drôles d’oiseaux un peu maladroits

En Belgique, le personnel politique est de plus en plus accro à Twitter. Mais comment utilise-t-il ce réseau social ? Analyse avec Nicolas Vanderbiest, spécialiste des nouveaux médias.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Nicolas Vanderbiest est un spécialiste des nouveaux médias, chroniqueur dans l’émission « A votre avis » (RTBF). Il scrute quotidiennement l’activité de la classe politique sur Twitter. Des drôles d’oiseaux qui utilisent encore très mal cet outil particulier.

Que peut-on apprendre de l’analyse de l’utilisation de Twitter par les partis et les hommes politiques ?

On voit bien qu’il y a des pratiques par parti qui sont différentes. Ecolo tweete plus que le CDH qui est dans les abîmes depuis des années sur ce plan. L’activité de l’ensemble des élus du CDH sur une année représente un mois de celle du PTB ou d’Ecolo, en volume.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs