Accueil Société

La condamnation à mort du professeur de la VUB en Iran confirmée par la Cour suprême

Il est accusé d’espionnage au profit des services secrets israéliens.

Temps de lecture: 1 min

La Cour suprême iranienne a confirmé la condamnation à mort de l’universitaire irano-suédois Ahmadreza Djalali, accusé par Téhéran d’espionnage au profit des services secrets israéliens, a indiqué lundi le procureur général Abbas Jafari Dolatabadi.

M. Djalali, spécialiste de la médecine d’urgence résidant en Suède et qui a enseigné à l’Université flamande de Bruxelles (VUB, Vrije Universiteit Brussel), a été arrêté en avril 2016 sous l’accusation d’intelligence avec le Mossad, le service du renseignement extérieur israélien. Selon Téhéran, il serait lié à l’assassinat de deux responsables du programme nucléaire iranien tués par des bombes collées à leur voiture il y a quelques années.

La télévision publique iranienne a récemment diffusé ce qu’elle a présenté comme les confessions de ce professeur.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Leonard Andre, mardi 26 décembre 2017, 18:51

    Tout cela au nom d'Allah le très grand et le miséricordieux!

  • Posté par Roland MARTIN, mardi 26 décembre 2017, 10:51

    35 commentaires ? Où ça ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko