Accueil Sports Basket

Katic: « Ostende n’est pas invincible »

En délogeant Katic du noyau ostendais, le Spirou frappait un gros coup d’entrée dans son recrutement au printemps dernier. L’expérimenté pivot est toujours aussi difficile à contenir dans la raquette et, après cinq doublés d’affilée avec les Côtiers, veut décrocher des titres à Charleroi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La décision de Katic de rejoindre le Spirou en avait étonné plus d’un. Le Serbe faisait partie des meubles chez les Côtiers et nul ne pouvait lui revendiquer sa suprématie au poste de pivot en Belgique. Il a malgré tout dû donner à sa carrière un nouveau tournant en choisissant la sécurité familiale du haut de ses désormais 37 printemps.

« Tout est question d’émotion pour moi. J’ai opté pour le projet qui était le plus adapté à ma famille et à mes besoins. Ce ne serait pas honnête de dire que je n’avais plus de motivation à jouer à Ostende mais, à mon âge, j’avais besoin d’un nouveau départ dans un club où il y avait quelque chose à construire pour toujours me sentir frais et jeune », reconnaît Katic, engagé pour deux saisons avec le Spirou.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Basket

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs