Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO d’hiver: six Belges pour l’instant sur la liste pour les jeux de Pyeongchang

Six athlètes belges ont pour l’heure été sélectionnés pour disputer les jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang, en Corée du Sud, du 9 au 25 février, a annoncé le COIB, le Comité Olympique et interfédéral belge, ce mardi à Wilrijk lors d’une conférence de presse en présence de Philippe Muyters, ministre des Sports de la Communauté Flamande, de Philippe Vander Putten, CEO du COIB et d’Eddy De Smedt, Directeur Sport de haut niveau au COIB.

Temps de lecture: 3 min

Jorik Hendrickx (patinage artistique), Loena Hendrickx (patinage artistique), Jens Almey (shorttrack/1.500m), Ward Petré (shorttrack/1.500m), Jelena Peeters (patinage de vitesse/1.500m) et Bart Swings (patinage de vitesse/1.500m, 5.000m, mass start) vont encore être rejoints par d’autres athlètes. Les qualifications sont toujours en cours et le classement international ne sera clos qu’en janvier 2018. Le COIB prendra une décision sur sa liste définitive le 22 janvier.

«Si tout se déroule comme prévu, la Belgique sera représentée dans le plus grand nombre de sports d’après-Guerre», a confié

Gert Van Looy, le chef de mission de Pyongchang 2018 qui escompte pouvoir déléguer entre 15 à 22 athlètes. «D’après nos estimations, nous pourrions être présents dans 9 disciplines, le biathlon, le bobsleigh, le cross-country, le patinage artistique, le shorttrack, le patinage de vitesse, le skeleton, le ski alpin et le snowboard. Ce qui veut dire que nous nous rendrons à PyeongChang avec notre plus grande délégation aux Jeux Olympiques d’hiver. Il y a un gros potentiel et nous devons l’exploiter. Il y a eu un travail à long terme au sein des fédérations, soutenues par leur Communauté et cela commence à porter ses fruits. Nous serions ainsi en lice dans deux nouveaux sports: le biathlon avec Michaël Rösch et Florent Claude, récemment naturalisés ainsi que le cross country avec Thierry Langer et Thibaut De Marre.»

Après les JO de Sotchi 2014, le COIB a adapté sa politique de sélection dans la perspective des JO d’été de 2016 et 2018 et suit depuis la tendance internationale en n’appliquant plus que les critères internationaux.

En 1936, lors des Jeux Olympiques de Garmisch-Partenkirchen en Allemagne, la délégation belge comptait 27 athlètes. En 1928 à Saint-Moritz, elle en comptait 26. En 1924, 18 athlètes belges s’étaient qualifiés pour les Jeux olympiques de Chamonix en France. Pour la première édition des Jeux Olympiques d’après-guerre, le Team Belgium se composait de 11 athlètes. Depuis lors, la délégation belge n’avait jamais eu plus de 10 athlètes, a rappelé encore le COIB mardi.

En terme de médailles, la Belgique n’en a décroché que cinq et la dernière date de 1998 avec Bart Veldkamp, en patinage de vitesse, en bronze à Nagano au Japon. A Sotchi, il y a quatre ans, Bart Swings avait pris la 4e place sur 5.000m en patinage. C’est une des meilleures chances de médaille dans deux mois avec Seppe Smits, le champion du monde de slopestyle en snowboard.

«L’objectif est de faire mieux qu’à Sotchi», a encore ajouté Gert Van Looy. «Nous voulons accrocher un maximum de top 8. Et nous visons une médaille en bobsleigh, en snowboard, en patinage de vitesse et en skeleton (avec Kim Meylemans, ndlr).»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb