Accueil Belgique

Le parlement européen dit deux fois non au clonage

Les députés des commissions Agriculture et Environnement rejettent le clonage à des fins agricoles en Europe, l’importation d’animaux clonés et de leurs descendants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Des animaux clonés ou des produits issus d’animaux clonés en Europe, c’est non. Les députés des commissions Environnement et Agriculture du parlement européen ont unanimement demandé un moratoire généralisé sur le clonage et la commercialisation de produits issus du clonage sur le territoire de l’Union. Les députés veulent en outre interdire les « descendants » des clonés, les produits qui en sont issus, les denrées alimentaires, ainsi que le sperme et les embryons de ces animaux. « Le clonage à des fins agricoles pourrait entraîner que des animaux clonés ou leurs descendants entrent dans la chaîne d’approvisionnement », explique la rapporteuse Giulia Moi. Deux bases au raisonnement : la santé des consommateurs et le bien-être animal. A plusieurs reprises, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a exprimé ses préoccupations quant à la santé et au bien-être des animaux, soulignant le taux de mortalité associé au clonage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs