Accueil Belgique Politique

La N-VA ose tout, ses partenaires font le gros dos

Francken qui juge « absurdes » certains propos du Premier, puis s’excuse. De Wever qui refuse le pacte énergétique pour sortir du nucléaire en 2025. En cette fin 2017, la N-VA joue plus que jamais au mâle dominant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Depuis le début de la suédoise, on entend régulièrement la même question : Bart De Wever est-il le vrai patron du gouvernement Michel, autrement dit la N-VA fait-elle la pluie et le beau temps dans la coalition avec le MR, le CD&V et le VLD ? Une question d’autant plus récurrente que les nationalistes représentent, de loin, la plus grosse formation de la majorité (31 sièges contre 14 à 20 à ses partenaires), mais qu’ils ont refusé d’endosser le costume de Premier ministre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Joseph Vancauwenbergh, mercredi 27 décembre 2017, 18:55

    Michel est le couard en chef ! Un échec électoral après avoir mis la NVA au pas par l'éjection de Francken c'est un honneur et enfin un retour vers les vrais valeurs. Il ne faut pas faire de la politique avec un œil rivé sur les sondages. 'Qui a peur de la NVA?' c'est aujourd'hui le scénario à succès. Mais pour combien de temps?

  • Posté par Lambotte Serge, mercredi 27 décembre 2017, 18:36

    Ce n'est pas faire le gros dos,Michel se met à plat-ventre et lèche les bottes de la NVA!

  • Posté par Bernard Dropsy, mercredi 27 décembre 2017, 16:47

    Edmond Debatty, je ne vois pas bien en quoi le PS serait responsable de la lâcheté de Charlot face à des nostalgiques de la grande collaboration .

  • Posté par Fuld Daniel, mercredi 27 décembre 2017, 16:44

    Rien de nouveau depuis le 8 décembre 2014. https://www.bing.com/videos/search?q=onckelinckx&&view=detail&mid=0DBBDAC79D6DAB3639E60DBBDAC79D6DAB3639E6&&FORM=VDRVRV

  • Posté par Edmond Debatty, mercredi 27 décembre 2017, 12:22

    Le PS est responsable de cette situation. Après une vaste réforme de l'Etat, il était préférable que les trois partis traditionnels s'allient pour former des majorités à tous les étages de l'Etat.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs