Accueil Société Régions Liège

Un hooligan du Standard de Liège condamné à 180 heures de travail

Le prévenu était impliqué dans les incidents qui ont émaillé la soirée d’après-match Standard-Charleroi du 9 septembre dernier.

Temps de lecture: 1 min

Un Liégeois âgé d’une trentaine d’années a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 180 heures de travail ainsi qu’à une interdiction de stade d’une durée de 18 mois après avoir été impliqué lors des incidents du match Standard-Charleroi du 9 septembre dernier. Le prévenu a également été condamné à indemniser les policiers blessés lors des affrontements.

Des incidents avaient opposé des hooligans à des policiers lors du match classé à risque opposant le Standard de Liège à Charleroi. A l’issue de la rencontre, un noyau dur de supporters du Standard avait tenté d’entrer en contact avec les supporters de Charleroi. La police, utilisant des autopompes, avait essayé de les en empêcher. Quinze policiers avaient été blessés lors de ces affrontements.

Jet d’une table sur les policiers

Plusieurs hooligans impliqués avaient été identifiés à l’aide d’images de vidéo-surveillance et sont désormais jugés lors de différentes audiences devant le tribunal. L’un d’eux a répondu de faits d’outrage à agent ainsi que de rébellion armée.

Le jour des faits, le visage partiellement dissimulé, il avait fait des doigts d’honneur aux policiers et avait envoyé vers eux une table mange-debout.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo