Accueil Économie

250 millions d’euros pour racheter des PME à Bruxelles

A Bruxelles, près de six entreprises sur dix ne sont pas transmises. Dans les dix années à venir, 40.000 emplois sont menacés. Pourtant, les acquéreurs potentiels fortunés ne manquent pas…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Chambre de Commerce de Bruxelles (logée au sein de l’organisation patronale BECI) prend sa calculette et lance un cri d’alarme : dans les 10 ans, 37.000 PME seront à vendre en Région bruxelloise, pesant actuellement quelque 150.000 emplois et un volume d’affaires d’environ 5 milliards d’euros. Et pour cause : 70 % des PME bruxelloises sont actuellement détenues par des personnes de plus de 55 ans.

Se basant sur des statistiques de l’UCM, d’impulse.brussels et de Beci, la Chambre de commerce estime que si rien ne change, environ 50 % de ces entreprises à vendre ne seront pas transmises ou feront faillite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs