Accueil Opinions Éditos

En Ukraine, une courte séquence humanitaire et une guerre qui perdure

Ce mercredi, un échange de prisonniers entre Kiev et les régions prorusses de Donetsk et Lougansk s’est achevé. Une « bonne nouvelle »... mais c’est bien la seule.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est la première « bonne nouvelle » en Ukraine depuis… longtemps. L’« esprit de Noël » a visiblement frappé ce pays de l’Est, voisin immédiat de l’Union européenne, plongé depuis près de quatre ans dans une guerre qui ne dit pas son nom. Un échange de prisonniers de grande ampleur, le plus important depuis quinze mois, s’est achevé ce mercredi : Kiev a « récupéré » 74 de ses ressortissants retenus « en otage » par les républiques prorusses autoproclamées de Donetsk et Lougansk, dans l’est du pays, tandis que ces régions rebelles, farouchement opposées au rapprochement du pays avec l’UE, ont vu revenir 230 des leurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs