Accueil Économie

Italie, ton huile fout le camp

Des producteurs d’huile d’olive réputés en Italie sont soupçonnés d’avoir vendu comme « extra-vierge » une huile de qualité inférieure. Cette fraude porte un grave préjudice à l’image de l’agroalimentaire du pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Peu de chose sépare, dans le monde des huiles, la virginité de l’extra-virginité. Mais pour avoir confondu les deux, sept producteurs d’huile italiens sont aujourd’hui soupçonnés de fraude.

L’enquête est partie d’un article critique sur l’huile vendue en supermarché et publié dans la revue de consommateurs, Il Test. Reprenant les doutes des journalistes sur la qualité de produits de certaines des plus prestigieuses marques transalpines – Carapelli, Santa Sabina, Bertolli, Coricelli, Sasso, Primadonna, Antica Badia –, la magistrature turinoise a réalisé dans le laboratoire des douanes des analyses sur vingt bouteilles d’huile achetées dans la grande distribution.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs