Accueil

Vingt mois plus tard, les Panama Papers continuent à faire des vagues

Un an et demi après leur publication, les Panama Papers font encore trembler la planète. Du Pakistan à la Bolivie, tour d’horizon de l’impact de ces révélations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Prometheus. C’était le nom de code de l’opération, qui devait rester secrète jusqu’au 3 avril 2016. Ce jour-là, à 21 heures, 109 médias partenaires publient en parallèle les Panama Papers. Une fuite record dans l’histoire du journalisme. 11,5 millions de documents qui révèlent comment le cabinet Mossack Fonseca -dont le QG est basé au Panama- crée des sociétés offshore à la chaîne depuis 40 ans. Les motivations pour s’offrir les services de Fonseca sont multiples : frauder, dissimuler des actifs, payer moins d’impôts, blanchir de l’argent sale… Le profil des clients est tout aussi varié : milliardaires, anonymes, chefs d’Etat, personnalités sous le coup de sanctions internationales…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs