Accueil L’archive

Il y a dix ans dans le journal «Le Soir» : « Iron Lady » est presque présidente»

Ellen Johnson Sirleaf a obtenu près de 60 % des voix.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Une femme présidente d'un pays africain ? Ce qui était jusqu'ici une utopie de politique-fiction devrait très prochainement devenir réalité. Ellen Johnson Sirleaf, qui était opposée mardi à l'ancien footballeur George Weah pour le deuxième tour de la présidentielle, se retrouve nettement en tête.

Après dépouillement de 97 % des 3.070 bureaux de vote, Ellen Johnson Sirleaf obtenait 59,4 % des voix contre 40,6 % à George Weah. Elle est donc mathématiquement assurée de la victoire.

George Weah a déjà porté plainte pour fraude auprès de la Commission électorale nationale. Nous n'en sommes pas encore à demander un recomptage, mais le monde doit savoir que cette élection n'a été ni libre ni transparente, que je l'emporte ou pas, avait indiqué l'ancien footballeur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs