Accueil Belgique Politique

Démission de Francken? «C’est une question de déontologie personnelle», dit Wouter Beke

Le président du CD&V estime que c’est la crédibilité d’un politicien qui importe le plus, celle du secrétaire d’État ayant été entachée par l’affaire des Soudanais.

Temps de lecture: 2 min

Le président du CD&V, Wouter Beke, a suggéré ce vendredi matin dans l’émission « De ochtend » sur Radio 1 qu’une démission du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration serait une bonne chose. « Il s’est passé un certain nombre de choses qu’on a rarement vu. Lorsque, devant le parlement, sont faites des déclarations, qui ne sont pas conformes à la vérité, dans lesquelles un certain nombre de choses sont cachées et que l’on dit qu’on a ‘maintenu une ligne de communication’, c’est un problème ».

« Par le passé, des ministres CD&V ont démissionné lorsqu’il y avait des soupçons de mensonges, et ce, même lorsqu’ils n’avaient pas menti », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Mais c’était une question de déontologie personnelle ». Le président du CD&V fait ici référence aux ministres Yves Leterme et Jo Vandeurzen, qui ont remis leur démission en 2008 parce qu’il y avait des doutes concernant leurs actions dans le dossier Fortis.

À lire aussi Theo Francken est-il toujours intouchable?

De la déontologie personnelle

« Rétrospectivement, il est apparu qu’ils avaient agi dans les règles. Mais votre crédibilité est votre atout le plus important, et si elle est affectée, vous devez tirer des conclusions en tant que politicien ».

Mais pour autant, Beke refuse d’appeler clairement à la démission de Francken. « Je dis seulement que les gens doivent tirer leurs propres conclusions et que c’est une question de déontologie personnelle ».

► Pourquoi la déclaration de Wouter Beke est importante : à lire sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

48 Commentaires

  • Posté par Voet Ch., vendredi 29 décembre 2017, 13:58

    bizarre ! que le président du C&DV réagisse ainsi maintenant, il y a longtemps qu'il aurait du tirer la prise car le CD&V a vendu son âme il y a déjà de très nombreux mois, il a avalé d'autres couleuvres et aussi si pas plus grosses, il oublie: les pensions - les médecins - le nucléaire etc... mais ! pouvoir quand tu nous tient ! la population flamande mais aussi le reste du pays va découvrir en 2018 toutes les horreurs que ses politiques ont acceptés tout cela pour être au gouvernement, il se rend compte ( un peu trop tard ! ) qu'il va payer la note et tout cela pour sauver les actionnaires d'ARCO et leur foutu fric, j'oublie, la calote est en première ligne !

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 29 décembre 2017, 10:53

    Dans le cas d'espèce, je suis assez d'accord avec le commentaire précédent, le titre est vraiment mal foutu ! Et je suggère que le journaliste se relise avant de remettre son billet...

  • Posté par Peeters Sophie, vendredi 29 décembre 2017, 9:48

    Faites un effort: «  il suggère la démission des Theo Francken » ou alors «  il suggère que Théo Francken démissionne ». Votre formulation me brûle les yeux

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une