Accueil

Daniele Luppi & Parquet Courts Milano

Columbia

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 1 min

En 2011, le compositeur italien Daniele Luppi faisait équipe avec le producteur Danger Mouse pour un disque hommage aux B.O. des westerns spaghetti. Rome , enregistré en analogique avec des anciens musiciens d’Ennio Morricone et avec l’aide de Jack White et Norah Jones, était un petit bijou de rock avec orchestrations, une fausse B.O. qui faisait perdre la notion du présent et du passé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs