Accueil Monde Proche-Orient

L’Iran met en garde contre les protestations, deux manifestants tués

Des protestations ont éclaté ce jeudi dans quelques villes de province avant de prendre de l’ampleur.

Temps de lecture: 2 min

L’Iran a averti ce dimanche que les protestataires allaient « payer le prix », après une nouvelle nuit de manifestations contre le pouvoir dans le pays durant lesquelles deux personnes ont été tuées, des dizaines arrêtées et des bâtiments publics attaqués.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des milliers de personnes défilant dans les villes à travers l’Iran dans la nuit. Il est cependant difficile de vérifier l’authenticité de ces vidéos en raison du quasi black-out total des médias officiels.

Il s’agit des plus importantes manifestations depuis le mouvement de contestation contre la réélection de l’ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad en 2009, qui avait été violemment réprimé.

« Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l’illégalité doivent répondre de leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, à la télévision d’Etat.

Face aux difficultés économiques du pays, isolé et soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles, des protestations ont éclaté jeudi dans quelques villes de province avant de prendre de l’ampleur.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une