Accueil Société Régions Bruxelles

Interpellations, jets de pierre, batiment incendié,...: les incidents de la nuit du Nouvel An à Bruxelles

Des individus ont bouté le feu au commissariat de la police locale de Bruxelles Capitale/Ixelles dans la localité de Haren durant la nuit.

Temps de lecture: 2 min

Des individus ont bouté le feu durant la nuit au commissariat de la police locale de Bruxelles Capitale/Ixelles dans la localité de Haren, a annoncé lundi la police bruxelloise. Deux suspects ont pu être interpellés. Au total, la police de Bruxelles a appréhendé 37 personnes au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre. Dans 23 cas, ces interpellations ont donné lieu à des arrestations administratives, principalement pour état d’ébriété sur la voie publique et trouble à l’ordre public.

Le feu a été bouté à l’entrée du commissariat, situé rue de Verdun à Haren, mais des policiers ont pu rapidement éteindre les flammes, ce qui a permis de limiter les dégâts. Deux personnes ont été interpellées dans la foulée sur place.

Par ailleurs, quatre véhicules ont été incendiés durant la nuit entre minuit et 2h du matin, notamment avenue de l’héliport, le long de la rue d’Anderlecht et dans la rue Vandenbrande. Dans la cité modèle, des individus ont mis le feu à des sacs-poubelles dans une aire de jeux et du mobilier urbain du square prince Léopold a été incendié.

La police a également procédé à 25 arrestations administratives mais celles-ci n’ont aucun lien avec les incendies de voitures.

Jets de pierre

Des véhicules de la police et des pompiers ont été visés par des jets de pierre dans la commune de Molenbeek. Les carrosseries de trois véhicules ont été légèrement endommagées, a confirmé la zone de police Bruxelle-Ouest.

A Molenbeek-Saint-Jean, les incidents ont eu lieu entre 23h et 2h du matin, indique Johan Berckmans, commissaire de la zone de police Bruxelles-Ouest. Des groupes de jeunes ont mis le feu à des pneus aux alentours du boulevard Léopold II et de la station de métro Étangs Noirs. Ils ont ensuite pris pour cible des véhicules de la police ainsi qu’un camion de pompiers qui intervenaient dans la commune, touchés par des jets de pierre. Une voiture a aussi été incendiée près de la station de métro Gare de l’Ouest.

Pour l’heure, personne n’a été interpellé pour ces faits mais la police a ouvert plusieurs enquêtes.

Enfin, vers minuit, la police a décidé de fermer temporairement l’accès à la Grand-Place car celle-ci était noire de monde. « Il y avait à ce moment quelque 10.000 personnes sur la place », précise-t-on encore.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, lundi 1 janvier 2018, 15:35

    En France, c'était par centaines que des voitures étaient incendiées à l'occasion du nouvel an mais depuis soit le calme est revenu soit le silence médiatique est de rigueur.

  • Posté par Arnould Philippe, lundi 1 janvier 2018, 13:04

    "Des individus" c'est le nouveau terme pour dire "des jeunes" ?

  • Posté par Taverne Henry, lundi 1 janvier 2018, 12:11

    Une autre façon de fêter le NOUVEL AN dans une société multiculturelle qui se cherche . . .

  • Posté par Lambert Paul, lundi 1 janvier 2018, 12:09

    tout va très bien madame la marquise tout va très bien les gentils bisounours ont leur façon de fêter le nouvel-an il faut les laisser s'exprimer , on est quand même dans un pays libre et meilleurs voeux aux bien-pensants qui un jour n'auront plus que leurs yeux pour pleurer

  • Posté par Roosemont Charles, lundi 1 janvier 2018, 12:21

    Attention,Mr De Zwaef ne va pas être content car vos dires sont contraires à la bonne défense des droits de l'homme.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo