La Belgique en pré-alerte de crue: des inondations sont à prévoir

© Capture d’écran SudPresse
© Capture d’écran SudPresse

La tempête Eleanor ne nous a pas apporté que du vent ! Suite aux pluies abondantes des dernières heures, le niveau des cours d’eau a rapidement monté dans toute la Belgique. Des inondations sont prévues dans certaines provinces.

Désormais, toutes les provinces du sud du pays sont passées en phase de pré-alerte de crue. Il est dès lors probable que plusieurs cours d’eau débordent de façon imminente et provoquent des inondations locales sans gravité. Cependant, en province de Liège, si l’Amblève (un sous-affluent de la Meuse) est passée en phase de pré-alerte, selon les prévisions actuelles le seuil d’alerte ne devrait pas être atteint. Il en va de même pour la Dendre dans la province du Hainaut et la Senne en Brabant wallon.

Alerte de crue pour certaines régions

Certaines régions des provinces de Namur et du Luxembourg qui étaient, quant à elles, déjà placées en phase de « pré-alerte de crue » depuis plusieurs jours sont à présent passées en phase d’alerte de crue pure et simple (on peut donc s’attendre à des inondations importantes). C’est le cas, par exemple, pour le bassin de la Haute-Lesse où l’augmentation du niveau des eaux causera des dommages plus au nord du pays dans les prochains jours. En Ardenne, si le niveau de la Semois continue de grimper, le seuil d’alerte pourrait être atteint en cours de journée.

Car le soleil, cette superstar capricieuse, n’a pas encore décidé de faire son grand come-back. Bien que l’après-midi de mercredi devrait être – relativement – sèche, l’Institut royal météorologique (IRM) prévoit de fortes averses pour les prochains jours avec entre 20 et 40 mm de pluie localement dans le sud du pays et ce jusqu’à jeudi soir. Il devrait également pleuvoir vendredi et une partie du week-end. De quoi définitivement saturer les sols déjà gorgés d’eau.

Enfin, si Eleanor la venteuse nous a quittés (non sans avoir jardiné à sa façon à travers tout le pays…) pour la France, cette dernière nous envoie – échange de bons procédés oblige – de la pluie. Les très importantes précipitations enregistrées ces derniers jours en France pourraient augmenter le niveau de la Haute Meuse qui passerait à son tour en phase d’alerte de crue. La situation devrait donc encore évoluer dans les prochaines heures, juste le temps de retrouver ses bottes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les offres de service des libéraux francophones
: «
plus qu’une demande, moins qu’un chantage
»
?

    Négociations: tout le monde freine, même à Bruxelles

  2. FILES-GERMANY-POLITICS-CABINET

    Présidence de la Commission européenne: le moment de vérité pour von der Leyen

  3. ©News

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite