Hébergement de migrants: 50.000 nuitées assurées par des citoyens en 2017

©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir
©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir

En 2017, des bénévoles de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés ont proposé quelque 50.000 nuitées à des migrants qui ont ainsi pu dormir à l’abri et ce à travers tout le pays, indique jeudi Mehdi Kassou, coordinateur hébergement de la Plateforme. «  L’hébergement est une réponse citoyenne et solidaire à la politique migratoire en vigueur. Il s’agit avant tout de protéger de manière pérenne les migrants des arrestations arbitraires, des rafles et expulsions à répétition », explique-t-il.

«  De fin septembre jusque fin novembre dernier, environ 350 nuitées ont été proposées quotidiennement par des bénévoles à des migrants. Avec l’arrivée du froid, ce nombre a grimpé à 400 nuitées par jour », indique Mehdi Kassou. «  Le domicile des Belges demeure le lieu le plus sanctuarisé du pays », note-t-il. Et, au-delà du logement, les bénévoles orientent les migrants «  vers des services administratifs, médicaux, juridiques, car aucun lieu ne centralise toutes ces informations. Les citoyens les accueillent, les protègent, les guident, répondent à leurs questions. Assister à cette solidarité au quotidien est étonnant et extraordinaire ».

Des souhaits pour 2018

«  En 2018, nous souhaitons consolider cette dynamique et en assurer la pérennité en regardant du côté du régional puisque le fédéral ne réagit pas à nos demandes. Si on ne peut attaquer la tête, travaillons les pieds », poursuit le coordinateur. «  Notre objectif est que chaque citoyen hébergeur puisse interpeller son conseil communal afin que les migrants qu’il loge, puissent accéder aux soins médicaux, colis alimentaires ou encore à des titres de transport à coût réduit ou gratuit via le CPAS ».

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés trouve ses origines dans la crise de l’accueil des migrants survenue en 2015 et au cours de laquelle des centaines de demandeurs d’asile qui attendaient d’introduire leur demande à l’Office des étrangers, se sont retrouvés sans logement ni assistance. Un campement de fortune avait alors été installé dans le parc Maximilien. Face à l’urgence, de nombreux bénévoles s’étaient mobilisés pour assurer notamment repas, soins de santé, soutien scolaire et conseils juridiques. La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés était née et a depuis, gagné en ampleur et visibilité. La page Facebook du groupe hébergement de la Plateforme citoyenne rassemble ainsi plus de 29.000 membres et sa page principale, 40.000. Le réseau de solidarité dispose également d’une centaine de points relais dans toute la Belgique où des bénévoles stockent denrées non périssables et fournitures.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Image=d-20040223-WHFHTU_high-1

    Et si vous pensiez à démolir avant d’acheter une maison?

  2. La Foire du livre est toujours une occasion de rencontres et de découvertes.

    Gunzig, Leroy et Bofane font leur «Retour en Flandre»

  3. Wietse Van Ransbeek, cofondateur de CitizenLab, est considéré comme un des entrepreneurs européens les plus prometteurs. © Pierre-Yves Thienpont | Le Soir

    CitizenLab, une start-up au service des «nouvelles démocraties»

Chroniques
  • Les conquérants du nouveau monde

    On nous répète sans cesse que nous sommes passés dans le « nouveau monde ». Adieu, l’ancien. Tout va changer. Cette semaine, un incident illustre la différence entre les deux mondes. Dans l’ancien monde, lorsque vous confiiez vos économies à une banque, elle vous payait des intérêts. Maintenant, c’est vous qui payez pour récupérer votre argent.

    Dans l’ancien monde, votre femme préparait la viande de mammouth que vous aviez ramenée à la caverne. Dans le nouveau, vous partagez avec votre copine les graines que vous avez récoltées dans votre jardin.

    Barack Obama, voilà, paraît-il, un personnage de l’ancien monde. Le nouveau, c’est Donald Trump. Vous saisissez comment le nouveau monde a permis à l’humanité de faire un grand pas vers la civilisation et de s’éloigner de la barbarie ?

    Jadis, nos parents avaient aussi cherché à distinguer leur ancien monde du nouveau. L’ancien, c’était Fred Astaire, le nouveau, Gene Kelly. L’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite