Accueil Économie Mobilité

Le diesel s’écrase mais l’électrique en profite peu

Les immatriculations de véhicules hybrides sont par contre en hausse de 47 % en 2017

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Même si la conviction que le futur de la voiture individuelle passera par son électrification a fortement progressé en 2017, force est de constater que cela ne se reflète pas encore vraiment dans les chiffres de ventes. On a immatriculé en 2017 2.713 véhicules électriques, selon les dernières statistiques de la Febiac, la fédération de l’industrie automobile. C’est 658 unités de plus qu’en 2016. Cela représente certes une progression appréciable de 32 % mais en termes de parts de marché, on reste à un niveau extrêmement bas : 0,49 %. C’est essentiellement le haut de gamme qui tire cette catégorie puisque le constructeur californien Tesla représente à lui seul 42 % des ventes (Model S et X). La Nissan Leaf arrive seconde avec 14,3 % de parts de marché.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs