Accueil Belgique

Fuites de sujets en série: Joëlle Milquet s’interroge sur les «coïncidences»

C’est la première année où les épreuves externes font l’objet de fuites. A mots couverts, la ministre de l’Education signale qu’elle ne croit pas au hasard. Alors : une cabale ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Des témoins rapportent qu’elle est « sereine ». Qu’elle « assure » lors des réunions de travail. Qu’elle ne panique pas. Mais qu’elle est en colère, ça, oui, et pas seulement…

Joëlle Milquet convoquait les médias mercredi, en fin d’après-midi, pour lire « une déclaration » délivrée dans le hall du siège du gouvernement francophone, place Surlet de Chokier. Et elle lâche : « Je ne peux que m’interroger face à autant de fuites, en même temps, sur autant d’épreuves dont la coïncidence étonne alors que les années antérieures dans des situations similaires, rien de tel ne s’est jamais passé ».

S’interroger… Coïncidence…

Lisez : il n’est pas interdit de penser qu’il y a de la malveillance derrière tout cela. Une malveillance politiquement orientée, et visant la ministre CDH, à laquelle on voudrait nuire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs