Accueil Culture Arts plastiques

Les Belges: deux siècles de génies

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 2 min

Difficile d’échapper aux maîtres belges dans les allées de Paris Tableau. Aux XVIe et XVIIe siècles, Anvers était l’une des capitales mondiales de la peinture. La galerie Rafael Valls met en vente des huiles sur cuivre, sur toile ou sur bois de Jan Brueghel l’Ancien, Jan Brueghel le Jeune, Jan Van Kessel I, Jan Thomas Van Ieperen, Hendrik Van Steenwik II, Jacob Ferdinand Voet, Frans Boels ou Simon De Vos, excusez du peu ! Le portrait d’Un épagneul Cavalier King Charles de Simon De Vos, un élève de Rubens connu pour sa monumentale Résurrection de la cathédrale d’Anvers, est l‘une des attractions du salon. Affiché à près de 163.000 euros, ce petit tableau d’une vingtaine de centimètres témoigne d’une sûreté de trait éclatante.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs