Accueil Belgique

La réforme annoncée de la cour d’assises: bon compromis ou mauvaise option?

La présidente de l’Association syndicale des magistrats, Manuela Cadelli défend l’évolution de l’institution. De l’autre côté, l’avocat Laurent Kennes n’est pas un défenseur du jury populaire

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La présidente de l’Association syndicale des magistrats (ASM) Manuela Cadelli défend l’évolution de l’institution, gage d’un meilleur équilibre entre recours à la « démocratie populaire » et efficacité

Le ministre de la Justice travaille à réformer la cour d’assises, la « cour d’assises 2.0 », pour en faire une cour criminelle qui réunit à la fois des juges professionnels et des jurés. Est-ce un bon compromis selon vous ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Alerte jaune en Belgique: des orages prévus cette nuit

En ce début de nuit, l’IRM prévoit encore des averses qui toucheront le centre et l’est du pays. Elles pourraient (très) localement être intenses et orageuses, avec des cumuls pouvant dépasser les 10 litres/m² en 1 heure.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs