Accueil Culture Livres

Omar à La Mecque: un bien drôle de pèlerin

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Les écrivains issus du monde arabe ne manquent décidément pas de courage. Après les Algériens Kamel Daoud (Zabor) et Boualem Sansal (2084 : la fin du monde), après la Franco-Marocaine Leïla Slimani (Sexe et mensonge :: La vie sexuelle au Maroc), voici le récit d’un jeune Syrien : Omar Youssef Souleimane, 30 ans, et Français d’adoption depuis 2012.

Traqué par les services de renseignements syriens après avoir participé au Printemps arabe, ce jeune poète et journaliste a quitté son pays pour la Jordanie, avant de partir pour la France, qui lui a donné l’asile politique. Il vit désormais en région parisienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs