Accueil Culture Musiques

France Gall, l’interprète parfaite

Interprète de quelques-uns des plus grands tubes de la chanson française entre les années 60 et 90, France Gall est décédée ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 11 min

France Gall est morte ce dimanche et, après la disparition de Johnny Hallyday, c’est comme si toute une époque s’en allait petit à petit : celle des enfants des années 60 et de la vague yé-yé à laquelle la chanteuse participa dès ses 16 ans.

Une pure interprète

Étrange parcours que celui de cette pure interprète qui, dès ses débuts, fut entourée d’une série d’hommes lui écrivant des chansons sur mesure. Son père tout d’abord, Serge Gainsbourg ensuite, Michel Berger enfin. Trois hommes qui marquèrent son parcours de manière indélébile et firent d’elle l’une des interprètes les plus célèbres de la chanson française. Mais aussi, curieusement, l’une des plus insaisissables, la chanteuse se fondant littéralement dans l’univers de ses auteurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Deltenre Raymond, dimanche 7 janvier 2018, 18:04

    J'ai joué sur tes genoux. J'avais 5 ans et toi à peine 16. Je ne m'en souviens pas, mais j'ai toujours gardé la vieille photo jaunie que mon père a prise ce jour-là et me souviens des histoires de famille qui racontaient l'anecdote. Nous nous sommes revus plus tard, avec Michel et c'était toujours des moments de bonheur faits de musiques, de chansons et de (fous)rires. On s'est perdu de vue, il y a presque 20 ans. C'est un regret, mais chacun avions nos vies. Merci pour tout ce que tu as donné à ton public et tes amis, parfois jusqu'à l'épuisement. Repose en paix maintenant en grande dame que tu as toujours été pour moi.

  • Posté par Barbier Jean-pierre, dimanche 7 janvier 2018, 16:57

    Salut l'artiste, merci Madame...

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs