La célèbre horloge astronomique du vieux Prague s’arrête pour six mois

©D.R
©D.R

La célèbre horloge astronomique du début du XVe siècle, l’une des principales attractions touristiques du vieux Prague, s’est arrêtée lundi pour six mois, pour des travaux de restauration destinés à la «sauvegarder pour les générations futures», a annoncé la mairie.

«L’horloge de la vieille ville est l’un des symboles de Prague et sa restauration constitue une décision nécessaire et responsable», a déclaré dans un communiqué Jan Wolf, conseiller praguois en charge de la culture. L’appareil sera complètement démonté dans les jours qui viennent, puis transporté dans un atelier de restauration, selon lui.

Ecran géant

Dotée d’un mécanisme compliqué et étonnamment précis jusqu’à nos jours, l’horloge située sur la façade de l’Hôtel de la vieille ville de Prague attire chaque heure les touristes par le défilé de figurines des douze apôtres, dans deux petites fenêtres au-dessus d’un astrolabe sophistiqué montrant les mouvements des astres entre les signes du zodiac.

La municipalité de la capitale tchèque souhaite minimiser la déception des visiteurs qui sont environ 7 millions à séjourner chaque année dans les hôtels de la «ville aux cent tours»: l’installation d’un écran géant reproduisant le spectacle constitue l’une des variantes possibles, selon M. Wolf.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite