Accueil Monde États-Unis

Les différentes pistes d’une destitution accélérée pour Donald Trump

La publication du livre de Michael Wolff relance l’hypothèse d’un départ. Les opposants au président américain relèvent la tête. Et au sein de son propre camp le doute s’insinue.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

L’inquiétude grandissante autour de la santé mentale du président Donald Trump, «  génie stable  » et autoproclamé, fier de son «  gros bouton nucléaire  », a réveillé les partisans d’une procédure de destitution. Eminemment politique, complexe et synonyme de crise institutionnelle dont l’Amérique ne sortirait forcément pas indemne, celle-ci implique un vote du Congrès, avec mise en accusation par la Chambre des représentants puis vote de condamnation par les deux tiers du Sénat (67 élus sur 100). Elle n’est cependant pas la seule solution au mal populiste – et à mèche blonde – qui ronge la démocratie américaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 9 janvier 2018, 16:59

    Est-ce être un ennemi de M.Trump de souhaiter sa destitution ? Cet homme est une menace pour la terre entière et il est urgent de lui enlever les responsabilités qui sont les siennes pour lui retirer la possibilité de nuire, de détruire à grande échelle.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs