Accueil Monde Proche-Orient

Egypte: Sissi élimine un à un les candidats gênants

Des élections présidentielles sans le moindre suspense : les Égyptiens sont conviés aux urnes du 26 au 28 mars prochain. Combien se déplaceront ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

L’information est tombée le 8 janvier au Caire dans l’indifférence générale : les élections présidentielles en Égypte auront lieu les 26, 27 et 28 mars ; un éventuel second tour serait organisé un mois plus tard. Mais cette dernière précision n’a qu’un intérêt formel : il n’y aura pas de second tour car le président Abdelfattah al-Sissi sera sans le moindre doute réélu en écrasant ses adversaires, s’il y en a, dès le premier tour. D’où l’indifférence générale susmentionnée.

Le « raïs » ne s’est pas encore déclaré candidat à sa propre succession, mais il a fait beaucoup mieux encore, puisqu’il avait annoncé dès le 7 novembre 2017 qu’il ne serait pas candidat à un… troisième mandat aux présidentielles de 2022, signifiant à qui en eût douté que le résultat du scrutin de 2018 ne charriait pas le moindre suspense.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs