Accueil Belgique

Six exemples de sanction plus ou moins lourdes

Ces six cas montrent les divers types de mesures qui ont pu être prises dans le passé pour sanctionner des faits de racisme dans le football.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

1

Budapest Honved, 50.000 euros d’amende : le maximum

L’UEFA mobilise ses stars pour dire « non au racisme », mais sa politique en la matière demeure encore erratique. Ainsi, dans la foulée des insultes racistes à l’adresse de Jérôme Boateng, au Milan à l’époque (mars 2013), l’UEFA avait prévu un durcissement des sanctions contre les clubs, y compris jusqu’à la rétrogradation. Six mois plus tard, le Budapest Honved, un club hongrois, en sursis, avait reçu une amende de 50.000 euros (et deux matchs à huis clos) à l’issue du 2e tour préliminaire de l’Europa League contre le club serbe Vojvodina.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs