Accueil Sports Cyclisme Route

Philippe Gilbert: «J’ai l’âge pour disputer Paris-Roubaix»

Il manque Milan-Sanremo et Paris-Roubaix au riche palmarès de l’Ardennais. En 2018, il visera les deux pour atteindre son pari qu’il a baptisé #StriveForFive.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Depuis l’Espagne

Il est au centre de la photo de l’équipe Quick Step version 2018 : Philippe Gilbert a donc réussi bien plus qu’un pari en rejoignant, l’année dernière, la grande équipe belge. Son charisme, son autorité et son talent l’ont confirmé dans un leadership qui ne lui a du reste jamais fait défaut tout au long de sa carrière. Avec les départs de Boonen et de Kittel, l’Ardennais a désormais les clefs de la maison bleue, 59 victoires en 2017 dont 30 en WorldTour. Son ambition : achever son rêve, soit remporter les cinq « monuments » du cyclisme (#StriveForFive sur son compte Twitter). Un pari que lui a soumis Patrick Lefevere, un pari alléchant pour cet athlète insatiable.

Philippe, c’est dans vos défis que vous puisez votre énergie, à 35 ans ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs