Accueil Monde France

Droits de l’homme: Macron ne veut pas «donner des leçons» à la Chine

Il estime que c’est inefficace.

Temps de lecture: 1 min

Emmanuel Macron ne veut pas s’exprimer publiquement et donner des «leçons» à la Chine sur les droits de l’homme car c’est «totalement inefficace», a-t-il plaidé lors de sa visite d’Etat à Pékin.

«Il y a des différences entre nous qui sont liées à notre histoire, à nos philosophies profondes, à la nature de nos sociétés», a expliqué le président français mardi soir lors de la déclaration commune aux côtés de son homologue chinois Xi Jinping.

«Je peux me faire plaisir en donnant des leçons à la Chine en parlant à la presse française. Ça s’est beaucoup fait, ça n’a aucun résultat», a-t-il assuré ensuite devant des journalistes lors de la visite d’une galerie d’art à Pékin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Philippe Bernard, mercredi 10 janvier 2018, 9:02

    Le 4 juin 1989, l'armée chinoise massacre (10.000 morts) des étudiants qui manifestaient pour la liberté. Monsieur macron, la raison d'état (le pognon) qui vous pousse à ne pas parler des droits de l'homme, vous pouvez vous la garder. Je vous vois vous regarder dans le miroir de la géopolitique. Et en sourire avec cynisme.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 10 janvier 2018, 9:52

    Emmanuel Macron ne dit pas qu'il ne parle pas des droits de l'Homme avec son homologue; il dit qu'il n'en parle pas en public, ce qui n'est pas la même chose. De toutes manières, s'il ne devait parler qu'aux chefs d'état des pays démocratiques, il ne parlerait pas à grand monde. Même en Europe. Et la raison d'état ("le pognon", comme vous dites) représente un marché énorme aussi pour la France et dans une bonne mesure, l'Europe également, ce qui veut dire des emplois. Vous êtes peut-être de ceux qui disent: "je préfère être au chômage que de travailler pour une entreprise qui fait du commerce avec la Chine (ou tout autre pays qui ne soit pas 100% démocratique)", ce qui vous honorerait grandement, mais je ne pense pas que vous soyez très nombreux dans ce cas. Vous êtes aussi de ceux qui vérifient la provenance de tous les produits que vous achetez (et de ce qui les composent) pour être certains qu'ils ne contiennent rien qui proviennent d'un de ces pays. C'est admirable, mais ça doit être un boulot à temps plein, et au final vous ne devez pas acheter grand chose.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une