Accueil Société Enseignement

Les écoles veulent changer le calendrier du CEB: «Nous sommes fatigués de faire le baudet»

Des directeurs bruxellois et brabançons, soutenus par des Wallons, disent leur courroux sur le CEB. Ils dénoncent, non pas l’existence de l’épreuve mais ses modalités d’organisation, qualifiées de contre-productives.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Profond « mécontentement général », « calendrier insensé », « organisation contre-productive sur le plan pédagogique », « refus de continuer à cautionner le système »… C’est un courrier au vitriol que viennent d’envoyer à la ministre Schyns (CDH) – via leurs fédérations - les directeurs et directrices primaires de quelque 200 écoles libres de Bruxelles et du Brabant wallon et d’une cinquantaine d’écoles libres spécialisées réparties sur tout le territoire francophone. Un courrier qu’auraient volontiers signé la plupart des autres directions francophones du réseau si la question des corrections – qu’ils ne partagent pas toujours – en avait été absente. Cible de leur courroux : le célèbre CEB (Certificat d’étude de base) couronnant le cycle primaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baudot , jeudi 11 janvier 2018, 13:00

    Les Brabançons, ne sont-ils pas des Wallons ?

  • Posté par Lacroix André, jeudi 11 janvier 2018, 11:43

    L' "excellence " telle qu'elle est comprise par les autorités de la Fédération Wallonie- Bruxelles : 10 jours d' enseignement en moins par année scolaire ( sans compter les 2 ou 3 jours pris allègrement par de nombreuses familles avant ou après les différents congés ) .

Aussi en Enseignement

Caroline Pauwels (VUB) est décédée

L’ancienne rectrice de la VUB Caroline Pauwels est décédée vendredi 5 août à l’âge de 58 ans. Elle souffrait depuis plusieurs années d’un cancer de l’estomac et de l’œsophage.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs