Accueil Monde

Droits humains: «Les politiques invoquent la discrétion, mais il n’y a pas de résultats»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Entre contrats et contacts politiques, on peut se demander quelle est la place des droits humains dans une visite comme celle qu’Emmanuel Macron vient d’achever en Chine. Nous avons posé la question à Philippe Givron, qui est coordinateur Chine pour Amnesty International Belgique francophone.

Une visite officielle est-elle le meilleur moment pour parler de droits humains avec les dirigeants chinois ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs