Accueil Culture Cinéma

Voici les nominations pour les Magritte 2018

Meilleur film, meilleur acteur et meilleure actrice, meilleur documentaire... : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les nominations aux Magritte 2018 ! Résultats le samedi 3 février.

Temps de lecture: 5 min

Meilleur film

–  Chez nous de Lucas Belvaux, produit par Patrick Quinet (Artémis Productions)

–  Dode hoek de Nabil Ben Yadir, produit par Nabil Ben Yadir (Antilope joyeuse) et Benoît Roland (Wrong Men)

–  Insyriated de Philippe Van Leeuw, produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Production)

–  Noces de Stephan Streker, produit par Michaël Goldberg et Boris Van Gils (Daylight Films)

–  Paris pieds nus de Dominique Abel et Fiona Gordon, produit par Dominique Abel et Fiona Gordon (Courage Mon Amour)

Meilleur premier film

–  Even lovers get the blues de Laurent Micheli, produit par Camille Meynard (Grenade), Anton Iffland Stettner et Eva Kuperman (Stenola Productions)

–  Faut pas lui dire de Solange Cicurel, produit par Diana Elbaum (Entre Chien et Loup)

–  Je suis resté dans les bois de Michaël Bier, Erika Sainte et Vincent Solheid, produit par Marie Besson et Samuel Tilman (Eklektik Productions)

–  Sonar de Jean-Philippe Martin, produit par Julie Esparbes et Anthony Rey (Hélicotronc) Spit’n’Split de Jérôme Vandewattyne, produit par Christele Agnello et Julien Henry (La Film Fabrique)

Magritte de la meilleure réalisation

–  Chez nous  : Lucas Belvaux

–  Dode hoek  : Nabil Ben Yadir

–  Insyriated  : Philippe Van Leeuw

–  Noces  : Stephan Streker

Meilleur film flamand

–  Cargo de Gilles Coulier, produit par Gilles Coulier, Gilles De Schryver et Wouter Sap (De Wereldvrede)

–  Home de Fien Troch, produit par Antonino Lombardo (Prime Time)

–  King of the Belgians de Peter Brosens et Jessica Woodworth, produit par Peter Brosens et Jessica Woodworth (Bo Films)

–  Le fidèle de Michaël R. Roskam, produit par Bart Van Langendonck (Savage Film)

Meilleur film étranger en coproduction

–  Baccalauréat de Cristian Mungiu, coproduit par Jean-Pierre et Luc Dardenne et Delphine Tomson (Les Films du Fleuve)

–  Faute d’amour d’Andreï Zviaguintsev, coproduit par Jean-Pierre et Luc Dardenne et Delphine Tomson (Les Films du Fleuve)

–  Grave de Julia Ducournau, coproduit par Jean-Yves Roubin et Cassandre Warnauts (Frakas Productions)

–  I, Daniel Blake de Ken Loach, coproduit par Jean-Pierre et Luc Dardenne et Delphine Tomson (Les Films du Fleuve)

Meilleur scénario original ou adaptation

–  Chez nous  : Lucas Belvaux

–  Insyriated  : Philippe Van Leeuw

–  King of the Belgians  : Peter Brosens, Jessica Woodworth

–  Noces  : Stephan Streker

Meilleure actrice

–  Chez nous  : Emilie Dequenne (rôle : Pauline Duhez)

–  King of the Belgians  : Lucie Debay (rôle : Louise Vancraeyenest)

–  Otez-moi d’un doute  : Cécile de France (rôle : Anna)

–  Paris pieds nus  : Fiona Gordon (rôle : Fiona)

Meilleur acteur

–  King of the Belgians  : Peter Van Den Begin (rôle : le Roi Nicolas III)

–  L’amant double  : Jérémie Renier (rôle : Paul)

–  Le fidèle  : Matthias Schoenaerts (rôle : Gino)

–  Otez-moi d’un doute  : François Damiens (rôle : Erwan)

Meilleure actrice dans un second rôle

–  La confession  : Lucie Debay (rôle : Sabine)

–  La fille de Brest  : Isabelle De Hertogh (rôle : Corinne Zacharria)

–  Noces  : Aurora Marion (rôle : Hina Kazim)

–  Une vie  : Yolande Moreau (rôle : La baronne Adélaïde Le Perthuis des Vauds)

Meilleur acteur dans un second rôle

–  Chez nous  : Patrick Descamps (rôle : Jacques)

–  Dode hoek  : David Murgia (rôle : Axel Bastien)

–  Faut pas lui dire  : Laurent Capelluto (rôle : Daniel)

–  Le fidèle  : Jean-Benoît Ugeux (rôle : Serge Flamand)

Meilleur espoir féminin

–  Even lovers get the blues  : Adriana Da Fonseca (rôle : Dalhia)

–  Happy end  : Fantine Harduin (rôle : Eve Laurent)

–  Home  : Lena Suijkerbuijk (rôle : Lina)

–  Mon Ange  : Maya Dory (rôle : Madeleine adolescente)

Meilleur espoir masculin

–  Dode hoek  : Soufiane Chilah (rôle : Dries Ben Haïssa)

–  Home  : Mistral Guidotti (rôle : John)

–  Le passé devant nous  : Arieh Worthalter (rôle : Olivier)

–  Sonar  : Baptiste Sornin (rôle : Thomas)

Meilleure image

–  Grave  : Ruben Impens

–  Insyriated  : Virginie Surdej

–  Mon Ange  : Juliette Van Dormael

Meilleur son

–  Insyriated  : Alek Goose, Paul Heymans

–  Noces  : Olivier Ronval, Michel Schillings

–  Sonar  : Benoît Biral, Félix Blume, Frédéric Meert

Meilleurs décors

–  Grave  : Laurie Colson

–  Mon Ange  : Luc Noël

–  Noces  : Catherine Cosme

Meilleurs costumes

–  Grave  : Elise Ancion

–  King of the Belgians  : Claudine Tychon

–  Noces  : Sophie Van Den Keybus

Meilleure musique originale

–  Chez nous  : Frédéric Vercheval

–  Insyriated  : Jean-Luc Fafchamps

–  Le fidèle  : Raf Keunen

Meilleur montage

–  Chez nous  : Ludo Troch

–  Home  : Nico Leunen

–  Le fidèle  : Alain Dessauvage

–  Noces  : Jérôme Guiot

–  Paris pieds nus  : Sandrine Deegen

Meilleur court métrage de fiction

–  Avec Thelma de Raphaël Balboni et Ann Sirot, produit par Julie Esparbes (Hélicotronc)

–  Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez, produit par David Borgeaud et Erika Meda (Roue Libre Production)

–  Le film de l’été d’Emmanuel Marre, produit par Sébastien Andres et Olivier Burlet (Michigan Films)

-Les petites mains de Rémi Allier, produit par Benoit Roland (Wrong men)

Meilleur court métrage d’animation

-69 Sec de Laura Nicolas, produit par l’Atelier de production de La Cambre

–  La licorne de Rémi Durin, produit par Arnaud Demuynck (La Boîte… Productions)

-Le lion et le singe de Benoît Feroumont, produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Production)

–  Le vent dans les roseaux d’Arnaud Demuynck et Nicolas Liguori, produit par Arnaud Demuynck (La Boîte… Productions)

Meilleur documentaire

–  Burning out de Jérôme le Maire, produit par Arnauld de Battice et Isabelle Truc (AT-Prod)

–  Enfants du Hasard de Thierry Michel et Pascal Colson, produit par Christine Pireaux (Les Films de la Passerelle)

–  La belge histoire du festival de Cannes de Henri de Gerlache, produit par Bernard de Launoit (Alizé Production)

–  Rester vivants de Pauline Beugnies, produit par Laurence Buelens (Rayuela Productions)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews