Accueil Belgique

Les ratés: crises, querelles et couleuvres

Parmi les principales crises, on retrouve : la collaboration, le racisme, le budget, la migration, le communautaire, les attentats, la Catalogne et le pacte énergétique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

À peine installée, la suédoise affronte un gros grain. Des ministres N-VA, premier parti du gouvernement, sont attaqués. Le vice-Premier Jan Jambon d’abord : parce que, tout juste nommé, il déclare que les collaborateurs nazis «  avaient leurs raisons  ». Le secrétaire d’État Theo Francken ensuite, pour trois polémiques : sa participation à la fête d’anniversaire de Bob Maes, fondateur du VMO et condamné pour faits de collaboration, ce qui lui vaut une première demande de démission de l’opposition ; un ancien mail à caractère homophobe ; et d’anciens posts Facebook dans lesquels il s’interroge sur la «  valeur ajoutée de la diaspora marocaine, congolaise ou algérienne ». Tout cela la première semaine du gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs