Accueil Belgique Politique

Le décumul wallon pourrait être postposé de six mois

En Wallonie, les communales de 2018 doivent sonner le glas des « bourgmestres empêchés », à quelques exceptions près. Jusqu’aux élections régionales, le parlement risque d’être désorganisé, la majorité en danger.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Services du greffe et présidence, collaborateurs parlementaires et bien sûr élus wallons : l’inquiétude atteint son paroxysme à Namur. L’impact des résultats des élections communales du 14 octobre devrait avoir un effet dévastateur sur le parlement de Wallonie. En cause : le décumul. L’échéance approche. La panique n’est pas loin.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs