Accueil Opinions Chroniques

La Maison Blanche, nid de génies?

Donald Trump se considère comme un génie. Pourtant, certains de ses prédécesseurs ont placé la barre très haut…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Dans son brûlot désormais fameux, Fire and Fury, Inside the Trump White House (édition française annoncée le 22 février chez Robert Laffont), le journaliste Michael Wolff décrit, en 336 pages, un président américain non seulement imprévisible et immature – « un enfant qui a besoin d’être immédiatement satisfait » – mais un homme inculte et intellectuellement limité. À tel point que Washington bruisse désormais de spéculations sur sa santé mentale et sa capacité à gouverner le pays.

« En vérité, tout au long de ma vie, mes deux plus grandes qualités ont été ma stabilité mentale et mon intelligence, a rétorqué Donald Trump, passablement vexé par cette nouvelle tornade médiatique. Je suis passé de businessman vraiment brillant à l’une des plus grandes stars de la TV, puis à président des États-Unis – à la première tentative. Je pense même que l’on peut parler non pas d’intelligence, mais de génie ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs