Accueil Médias

Simonis interpellera l’administrateur général de la RTBF sur le débat polémique de Maréchal

La ministre des Droits des femmes et de l’Egalité des Chances dénonce qu’il est totalement « inopportun et éthiquement honteux de mettre en débat les conséquences dévastatrices de cet acte qu’est le viol ».

Temps de lecture: 2 min

Isabelle Simonis, ministre des Droits des femmes et de l’Egalité des chances, s’est exprimée à la suite de la polémique naissante sur Benjamin Maréchal et son émission choquante de ce vendredi matin. L’animateur de VivaCité a proposé aux auditeurs un débat par rapport aux propos de Brigitte Lahaie. Elle avait affirmé à la télévision française qu’une femme peut jouir lors d’un viol.

La ministre estime que « le viol est une agression sexuelle d’une violence inouïe qui entraîne de graves séquelles chez les victimes pouvant aller jusqu’au suicide » et que « c’est un crime qui est puni par la Loi ».

La ministre interpellera également la RTBF

« Il est totalement inopportun et éthiquement honteux, particulièrement pour un média de service public, de mettre en débat les conséquences dévastatrices de cet acte pour les victimes en y associant la notion de plaisir », écrit-elle sur son compte Twitter.

Isabelle Simonis espère que le CSA se saisira de ce dossier. Elle conclut en expliquant qu’elle interpellera l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot (tout comme son collègue Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’enseignement supérieur et des médias), et lui rappellera « des mesures mises en place pour éradiquer les violences sexuelles dans nos sociétés  ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, samedi 13 janvier 2018, 11:53

    Interdire, obliger vous n'avez que ça en bouche. Si on parlait un peut de publifin.

  • Posté par FREDERIC PAEME, vendredi 12 janvier 2018, 17:23

    Et que disent ces ministres et politiques quand de soi-disant chanteurs (comme celui qui a été choisi par l'équipe nationale de foot) portent régulièrement atteinte à l'image de la femme dans leurs textes ... (objets sexuels ...) ? RIEN comme d'habitude ... Courageux de leur part ... Même quand il n'abordera plus que la pluie et le beau temps, Il y aura toujours de grands censeurs vertueux pour descendre BM.

  • Posté par Bronchart Marc, vendredi 12 janvier 2018, 14:43

    Je pense qu'il faut permettre la liberté d'expression dans le respect des lois.

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag