Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Gestion des déchets: coûts en hausse

La Région wallonne limite ses subsides et augmente ses taxes. L’intercommunale comble les trous en pompant dans ses réserves et en ponctionnant un peu les communes.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Ces dernières éditions, l’assemblée générale du secteur « Valorisation et propreté » de l’intercommunale AIVE n’a pas fait de vagues, comme ce fut le cas, il y a des années, autour des centres d’enfouissement technique. On s’attendait toutefois à quelques prises de parole liées à l’augmentation de la participation financière des communes, et donc des citoyens, pour le budget 2016, dont certains conseils communaux ont déjà parlé. Elle n’est pas dramatique (4 euros), mais plutôt révélatrice d’un ras-le-bol dans le chef de certains élus qui estiment qu’il faut un moment dire stop. « Cette hausse n’est pas énorme en regard d’autres postes (électricité, eau, internet, etc.) mais ce qui gêne, c’est que, in fine, plus on trie, plus cela coûte… », reconnaît le président de l’AIVE, André Balon. Il y a donc eu des commentaires et des propositions, mais dans la sérénité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs