Débat sur le viol sur VivaCité: le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu 12 plaintes

© D.R.
© D.R.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a reçu plusieurs plaintes à la suite du débat relatif aux propos polémiques de Brigitte Lahaie sur le viol diffusé vendredi matin sur Vivacité, annonce l’instance de contrôle dans un communiqué.« Le CSA est à ce jour saisi de 12 plaintes et entame une analyse pour juger leur recevabilité et la suite qui leur sera apportée », ajoute-t-il.

Dans l’émission « C’est vous qui le dites » présentée par Benjamin Maréchal, les auditeurs étaient invités à réagir aux propos tenus la veille par l’ex-actrice porno française Brigitte Lahaie. « On peut jouir lors d’un viol », avait-elle déclaré sur BFM TV, avant de s’excuser. « Vous lui répondez quoi ? », a demandé l’animateur de Vivacité à ses auditeurs.

Une discussion en interne à la RTBF

Les deux ministres compétents, Jean-Claude Marcourt (ministre wallon de l’Enseignement supérieur et des Médias) et Isabelle Simonis (ministre des Droits des Femmes et de l’Égalité des chances) ont tous les deux interpellé la RTBF.

Du côté de la chaîne publique, on confirme uniquement qu’une discussion est en cours en interne à la suite des nombreuses réactions suscitées par le programme.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous