Accueil Sports Basket Euromillions League

Une femme dans la tête des Renards

Amenée à la Mons Arena par Daniel Goethals cette saison, Ellen Schouppe y occupe, dans l’ombre du coaching staff, le rôle prépondérant de coach mentale. Impliquée dès le profilage des joueurs lors de la construction de l’effectif, l’ancienne joueuse de Vilvoorde s’attache à placer les individualités et l’équipe dans les meilleures conditions psychologiques possibles, comme elle le fait avec les Cats, mais aussi les jeunes pousses d’Anderlecht ou nos athlètes qui rêvent d’une médaille aux JO d’hiver.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

«   Lors du match aller, à Anvers, l’explosion de joie des Montois lorsqu’ils ont arraché la prolongation constituait une base de travail intéressante sur la gestion des émotions !  », avance Ellen Schouppe. Si Mons-Hainaut parvient à accrocher les Giants, ce samedi, lors du choc sur fond de lutte pour la deuxième place, ce sera en partie grâce à elle. Sa fonction ? Coach mentale. «  Mais je préfère le terme de psychologue sportive, un titre protégé, qui permet de nous différencier des charlatans  », dit l’intéressée, qui n’a plus quitté Daniel Goethals depuis qu’ils ont fait connaissance en 2013. « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs