Accueil Belgique Politique

Kris Peeters au «Soir»: «Provoquer des élections anticipées, ce serait irresponsable»

Peu importe l’agenda de la N-VA, le vice-Premier entend maintenir l’agenda.

Temps de lecture: 1 min

Dans une interview accordée au « Soir » ce samedi, le vice-Premier ministre Kris Peeters (CD&V) s’exprime sur les provocations récentes de la N-VA, qui proposent de supprimer les prépensions ou encore de limiter dans le temps les allocations de chômage.

« Je reste calme. C’est l’attitude la plus intelligente. Ces propositions, c’est bizarre. (…) Les Régions sont responsables dans l’activation des chômeurs. Au fédéral, nous ne sommes pas compétents dans cette matière. Limiter le chômage dans le temps, supprimer les prépensions, qu’est-ce que ça va changer ? Bref, je confirme : je reste calme », explique le vice-Premier, avant d’ajouter : « Provoquer des élections anticipées, avant les communales d’octobre ou en même temps, ce serait irresponsable. Je dis qu’il faut maintenir le calendrier : les élections communales le 14 octobre, les autres en mai 2019. J’ai bien lu ici et là que la N-VA serait favorable aux anticipées… En tout cas, ce n’est pas mon choix. Il faut travailler. »

► Tensions dans la suédoise? Sortie du nucléaire? Élections anticipées? L’interview de Kris Peeters à lire sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une