Tour de France: Eddy Merckx apaise «Bruxelles 2019»

@News
@News

Ce mardi 16 janvier, la Ville de Bruxelles convoque une conférence de presse dans le cadre du Grand Départ de l’édition 2019 du Tour de France. Initialement, le nom d’Eddy Merckx ne figurait pas parmi les intervenants mais le Bruxellois, en froid avec Amaury Sport Organisation depuis son éviction de la co-organisation du Tour d’Oman, a fait un pas de retrait.

« Par respect pour la Ville de Bruxelles et, chez ASO, pour Christian Prudhomme avec lequel j’ai toujours entretenu une relation d’amitié », nous a confié le Bruxellois. « Le reste sera réglé en privé mais je ne peux pas m’exclure d’un événement qui m’est en partie dédié, alors que le Tour fêtera aussi le centenaire du premier maillot jaune. »

Voilà qui apaisera les organisateurs, à tous les échelons, et en particulier le public qui pourra rendre un vibrant hommage, dans un peu plus de 18 mois sur la Grand Place, au plus grand coureur cycliste de tous les temps.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belga

    Par Éric Clovio

    Route

    Championnat de Belgique CLM: Victor, ils sont tous à tes trousses

  • Maxime Monfort tout sourire sur le Tour de Suisse
: la passion est intacte
!

    Par Recueilli par Éric Clovio

    Tour de France

    Maxime Monfort: «Je n’avais jamais renoncé au Tour de France»

  • Houdret livre web

    Par Sébastien Close

    Tour de France

    David Houdret: «En un seul mot, le Tour de France pour vous, c’est…?»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  2. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

  3. PHOTO NEWS

    Vincent Kompany à Anderlecht: une présentation, deux ego

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite